Accueil > Agenda > Journée d’étude sur les Traumas  A+ A-    

AGENDA / Protection de l'enfance

Protection de l'enfance

Journée d’étude sur les Traumas

20/10

La Protection de l’Enfance de La Sauvegarde du Nord vous invite à sa journée d’étude : « Traumas, Traumatismes, quels enjeux de soin dans le travail social ? », le vendredi 20 octobre 2017, de 8h30 à 16h30 à l’IRTS de Lille.

Trauma, traumatismes : Quels enjeux de soin dans le travail social.

Depuis la toute fin du XIXème siècle, la notion de traumatisme psychique a fait l’objet, dans l’œuvre de Freud comme de Ferenczy de longues recherches et réaménagements, et cela va amener à des développements fondamentaux de la théorie psychanalytique. Traumatisme, traumatique et trauma vont renvoyer à trois étapes fondamentales du travail de ces deux hommes…et de ce qui va les opposer irrémédiablement. En parallèle, apparaissent, suite en particulier à la première guerre mondiale, les notions de traumatismes psychologiques liés aux combats, les traumatismes de guerre.  Leur étude va progressivement se développer et s’étendre à toutes sortes de circonstances aussi exceptionnelles dans la vie d’un individu, qu’imprévues, (accidents graves, attentats, agressions, maladies potentiellement mortelles) et porter aussi le nom de traumatisme.

C’est en particulier au trauma que nous avons à faire, le trauma viendrait désigner l’action positive, mais surtout négative, du traumatisme sur l’organisation psychique ; comme S. Freud le suggère, il peut entraîner des « atteintes précoces du Moi » sous forme de « blessures d’ordre narcissique » ;  ils peuvent organiser des « zones psychiques mortes » (« cryptes », Abraham N., Torok M.) du fait de l’absence de représentation, de figuration et de symbolisation qu’ils entraînent. 

Nous voyons là que nous sommes dans des processus psychiques bien différents de ceux à l’œuvre dans des formes plus habituelles de souffrance, mais les publics que nous sommes amenés à accompagner peuvent être traversés par ces deux champs simultanément, ou de façon différée.

Comment, dans le lien singulier entre un professionnel du social, du médico-social, et la personne accompagnée, peut se repérer, et commencer à se travailler l’accès à un début de soin, poursuivi ou pas par un travail thérapeutique plus structuré. Comment  tenter de permettre que la génération à suivre ne soit pas victime secondaire de ces traumas.

Par Fabienne ROGEAU, pédopsychiatre. 

 

AU PROGRAMME DE CETTE JOURNÉE D’ÉTUDE :

08h30 : Accueil

09h00 : Introduction de la journée – par Cyriaque CACHEUX

09h15 : Traumatisme ou trauma ? – par Fabienne ROGEAU

* PAUSE *

10h15 : Les traumatismes sexuels – par le Dr SEGURET

* DÉJEUNER LIBRE*

14h00 : Table ronde autour d’une vignette clinique animée par Fabienne ROGEAU, Yann BOGOPOLSKI, M. JEAN.

15h15 : Ateliers

– « Enfant migrant et traumatisme », par Pierre DUTERTE 

–  « Comme un fantôme, quand le trauma traverse les générations » par M.J. LOCOGE (psychologue), Hélène SOIHIER,  Marie LAMBERT et Thibaut DEQUIDT, (éducateurs spécialisés) – AEMO Tourcoing.
 
– « L’effet de sidération du trauma sur les travailleurs sociaux » par B. COPPIN (psychologue) et Najette BOUHEZAM (éducatrice spécialisée) – AEMO Roubaix
 
– « Rôles de l’équipe, de l’Institution face aux traumatismes » par Fabienne ROGEAU (pédopsychiatre) et F. BOUDIN (psychologue)
 
– « Tom et Betty : écrire les mots des enfants, répondre aux maux » par Anne-Laure DENIS et Marie LESENNE, facteurs/écrivains publics des enfants à « la boîte à mots »                 
                                

16h30 : Conclusion de la journée sous forme d’échange avec la salle

 

 

Retour
La Sauvegarde sur Facebook